École européenne de Strasbourg

26 septembre, Journée européenne des langues (maternelle et primaire)

European Day of Languages – Europäischer Tag der Sprachen

La Journée européenne des Langues » s’inscrit dans une dynamique activement soutenue par le Conseil de l’Europe.

Fort de la conviction que « la diversité linguistique est une voie vers une meilleure compréhension interculturelle », le Conseil de l’Europe a créé, en 2001, la Journée européenne des Langues.

http://www.education.gouv.fr/cid57914/journee-europeenne-des-langues.html

A l’EES, cette journée spéciale trouve tout son sens, car si les langues principales d’enseignement sont l’allemand, l’anglais et le français, complétés par l’espagnol et l’italien (possibles comme L4), la philosophie des Ecoles européennes prévoit d’encourager chaque enfant dans son identité culturelle et linguistique et de maintenir ainsi la plus grande diversité possible.

Actions menées à l’EES (cycles maternel et primaire)

M1-M2 : Comme chaque mercredi, une réunion des quatre classes a eu lieu. Pour l’occasion, les enfants portaient tous une couronne comportant les drapeaux des pays dont les langues sont pratiquées chez eux à la maison. Une chanson commune sur les différentes parties du corps a été entonnée en trois langues. Ensuite, chaque enfant a salué les camarades dans sa/ses langue(s) et le groupe l’a répété à voix haute. Certaines classes ont réalisé de grands puzzles représentant deux personnes qui se regardent et se parlent.

Dans le cycle primaire, les enseignant·e·s de chaque niveau de classe ont proposé leurs activités respectives à chacune des classes de ce même niveau en rotation. De ce fait, chaque classe a bénéficié de trois ateliers différents au fil de la matinée.

P1 : Les trois enseignantes de P1 s’étaient mises d’accord sur le thème : le conte du Chaperon Rouge. En amont, chaque enfant avait préparé une petite marionnette en papier représentant les personnages principaux. Les enseignantes passaient à tour de rôle dans les trois classes et menaient des activités (visionnage de film, coloriages magiques, puzzle).

P2 : Tout comme en P1, le conte du Chaperon Rouge était à l’honneur. Les activités menées étaient variées : théâtralisation des scènes clé, réalisation de dessins style « cartoon » avec tutoriel en langue anglaise, mémorisation des phrases clés en langue allemande.

P3 et P4 : Les enseignants ne manquent jamais d’imagination pour donner du sens à cette journée. Les activités menées ont été riches :

  • Écoute de chansons en six langues européennes (espagnol, slovène, portugais, russe, albanais et allemand) : une carte d’Europe permettait de placer les pays de ces six langues.
  • Langue des signes, petits jeux, alphabet : amusant à observer car c’est dans ce groupe qu’il y avait le plus de silence !
  • Onomatopées : partant de la chanson « Old McDonald’s got a farm », les enfants se sont bien amusés sur le thème des sons d’animaux de la ferme tels qu’on les imite dans les différents pays d’Europe.
  • Mots transparents: il s’agit des mots que l’on comprend très facilement dans une autre langue, car ils sont presque pareils : Elefant, Zebra, house, chocolat, telephone… S’y ajoutent les mots qui ont été empruntés à d’autres pays au cours de l’histoire : Vase, Balkon, Parfüm, etc.
  • Chanson « If you’re happy and you know it » en différentes langues : en effet, sa mélodie et son principe ont été transférés en plusieurs autres langues ! Ça se chante, ça se mime, c’est super !
  • Écriture de mots en adaptant l’écriture à la valeur sémantique du mot. Par exemple, écrire le mot « smile » comme une bouche qui sourit. Ou bien le mot « tree » avec des branches et des feuilles… L’imagination des enfants n’a pas de limites !

P5 : Les P5 ont bénéficié de l’intervention d’élèves plus âgés. Des élèves du secondaire (S1 – S7) avaient préparé de courts exposés sur d’autres langues : néerlandais, espagnol, japonais, bavarois, slovène, roumain, hongrois, lituanien, igbo, géorgien. Les jeunes tournaient dans les trois classes de P5, à raison de 5 – 10 minutes par exposé. Différents formats ont pu être observés : power points, cartes géographiques, saynètes… MERCI aux collègues du secondaire qui ont accompagné les jeunes dans la préparation et dans les répétitions et un grand BRAVO à ces jeunes qui ont bien voulu ainsi faire le lien avec les actuels P5, futurs S1 de l’année prochaine !


Notice: Undefined index: moove_gdpr_floating_button_position in /home/eestrasb/www/wp-content/plugins/gdpr-cookie-compliance/moove-modules.php on line 50